Chronique
la vie privée à la manière de Victor Hugo

Le droit sacré

A la manière de Hugo

Dans l’ombre mystérieuse de la vie privée, 
Se cache un trésor précieux, à jamais préservé, 
Tel un joyau rare, que l’on protège de tout regard,
 Il renferme les secrets les plus intimes, les plus rares.

Comme un gardien vigilant, le bouclier de la vie privée, 
Veille sur nos secrets, nos rêves et nos pensées, 
Il nous offre la tranquillité, la sérénité,
 Et nous permet de vivre en toute liberté.

Telle une forteresse imprenable, 
Il repousse les curieux, les envieux, les coupables, 
Et nous offre un refuge, un havre de paix, 
Où l’on peut être soi-même, sans crainte ni rejet.

Ainsi, la protection de la vie privée, 
Est un droit sacré, une bénédiction inestimable, 
Un trésor que l’on doit chérir, préserver, protéger, 
Pour que notre existence soit belle, heureuse, respectable.

Car sans elle, nous serions des poupées sans âme, 
Des pantins dénués de tout charme, 
Des êtres déshumanisés, écrasés par le poids de la société, 
Et condamnés à errer dans les ténèbres de l’obscurité.